Nightschool, Tome 1

Titre :  Nightschool, tome 1

Auteur :  C.J Daugherty

Genre : Thriller / Romance

Editeur : Robert Laffont ( Collection R )

Nombre de pages : 480 pages

Date de sortie :  10 mai 2012

Couverture du roman Night School, tome 1
Présentation de l’éditeur :

Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Et elle vient d’être arrêtée. Une énième fois. C’en est trop pour ses parents, qui l’envoient dans un internat au règlement quasi militaire.
Contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire, aussi fascinant que diffificile à apprivoiser…

Mais l’école privée Cimmeria n’a vraiment rien d’ordinaire. L’établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d’enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par la très discrète « Night School », dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n’y participe pas.
Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut-être même ses parents, lui cachent d’inavouables secrets. Elle devra vite choisir à qui se fier, et surtout qui aimer..

Mon avis :

J’ai lu ce livre sous les recommandations d’une amie et pour moi, je le dis d’entrée, c’est un bon livre. L’histoire a le mérite d’être originale, un collège/lycée avec les enfants de l’élite de l’Angleterre (Ministres, milliardaires…) qui entrent dans cet établissement pour apprendre les fondements de la société, et une guerre de pouvoir entre les riches. J’aime l’idée, il y a beaucoup à dire et l’auteur a bien imaginé son « univers ». Les descriptions des lieux, des personnages et du « monde » des riches sont formidables, tellement réalistes que l’on s’y croirait.

Le personnage principal est Allie Sheridan. C’est une adolescente dans une sorte de crise, elle ne se remet pas de la disparition soudaine de son frère, elle se fait arrêter et ne trouve plus vraiment de sens à sa vie. Ses parents ne sachant plus quoi faire d’elle, l’envoient à l’école Cimmeria, qu’Allie prend au début pour une école de rééducation d’ados à problèmes. Petit à petit elle se rend compte que ce n’est pas le cas et découvre qu’elle n’est pas la simple Allie Sheridan qu’elle croyait.

Elle découvre des secrets de famille qui, en quelque sorte, lui font peur et apprend à ses dépens ce qu’est le monde du pouvoir. Allie est tantôt sûre d’elle, tantôt peureuse. Je n’arrive pas tellement à cerner le personnage.

Ses réactions m’ont énervé plus d’une fois et j’ai eu envie de lui mettre quelques claques (je suis désolée Allie). Vis-à-vis de ses sentiments pour Carter et Sylvain… Bah excusez-moi le terme mais c’est le Bordel. Avec un grand B. – Allie ! Mais tu aimes qui ? – Plus sérieusement, l’auteur nous montre clairement que ses sentiments d’adolescente paumée sont dans tous leurs états, à tel point que bam ! Triangle amoureux ! Mais malgré tous ces petits « trucs » qui m’ont agacé j’aime quand même le Personnage et je dois avouer que l’on s’y attache vite.

Carter. Carter… Qu’est-ce qu’il peut m’agacer par moments. Parfois gentil et souriant parfois cassant et sarcastique. Il peut arrêter d’être lunatique ? Nan sérieusement ! Bon, il faut avouer qu’il est de bon conseil, il est honnête et surtout très amoureux de Allie et ça, c’est trop mignon.

Sylvain. Sylvain, je l’ador…ais. Vraiment super : le beau gosse de l’histoire, souriant, gentil (en permanence… Enfin presque) une attention incroyable envers Allie. Prêt à tout pour lui plaire. Ce type est un sale… (je ne dirai rien). Moi je trouvais ce personnage super jusqu’à un certain passage du livre qui m’a particulièrement écœuré. Je suis de la team anti-Sylvain.

Jo. Alors Jo, je l’adore ! Elle est vraiment super. Elle est gentille, attachante, souriante, elle a de l’énergie à revendre et elle met de l’ambiance. Franchement elle est au top. Je l’ai aimée dès le départ. Dès sa première phrase en fait. Je crois que c’est l’amie parfaite cette fille.

Rachel… Je n’ai pas grand-chose à dire sur elle. C’est une fille un peu timide mais qui est une bonne amie et qui est sincère avec les autres. Je pense que j’aime bien son personnage.

Je pourrais parler de tant d’autres mais ce serait gâcher la surprise. Alors mon dernier avis sera sur Isabelle.
Isabelle est la directrice de Cimmeria. C’est une femme sûre d’elle, honnête (presque toujours) qui veut que tout se passe bien pour tout le monde. Elle est du genre souriante mais autoritaire et parfois colérique. Elle veut protéger Allie de tout et ne lui confie pas toujours tout, ce qui selon moi n’est pas une bonne chose. Mais j’apprécie le personnage tout de même.

En conclusion, c’est un bon livre. Une bonne histoire très originale avec des personnages intéressants. J’aime bien ce livre, l’auteur arrive à nous montrer l’univers de riches de la haute société et parfois même à nous en dégoûter. En revanche ce livre n’est clairement pas un coup de cœur pour moi.

Note: 7,5/10

 

 

*Cet avis n’engage que moi et je conseille à chacun de se faire sa propre idée.

La suite :

Où l’acheter ?

!Lien affilié!

4 Commentaires

  • Sympa le nouveau design! Je viens juste de voir que tu avais changé d’hébergeur 😉

    • Et oui, il est un peu plus sobre que l’ancien mais je le préfère en fin de compte. Contente qu’il te plaise ! 🙂

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi :