Terreur en Gévaudan, SP

Terreur en Gévaudan, SP

Entre-temps la chienne est morte. Le véto ne peut que le constater. Il nous passe le relais. Concernant le petit, il donne sans illusions quelques conseils. Tandis que je m’affaire avec mes injections, Mauriçou, jusqu’à la dernière minute, tente de le nourrir. D’ordinaire, il a un bon feeling avec les animaux, mais le chiot refuse obstinément le biberon et meurt dans la soirée.

Titre : Terreur en Gévaudan

Auteur : Philippe Mignaval

Genre : Thriller

Éditeur : de Borée

Nombre de pages : 334 pages

Date de sortie : 16 Avril 2019

Présentation de l’éditeur / résumé :

L’effroyable bête qui, au XVIIIe siècle, avait tué et dévoré une centaine de petits bergers et bergères, est de retour dans les campagnes obscures du Gévaudan. La voilà qui aujourd’hui réitère son parcours meurtrier. La rencontre entre la jeune et troublante Margeride et un fringant scientifique n’y est pas pour rien.

Magie noire ou manipulation génétique ? Quoi qu’il en soit, si l’on tue ou capture le monstre échappé à ses re-créateurs, on connaîtra enfin son identité, lui qui cristallise tant de mythes, délires et fantasmes à propos de méchants loups, de loups-garous et de vampires. Ce thriller de Philippe Mignaval se fonde sur les cauchemars ancestraux de notre civilisation. Notre Gévaudan intérieur.

Mon avis :

Lorsque j’ai reçu le programme presse de chez De Borée (Avril-Mai 2019, désolé pour le temps qu’a mis cette chronique à arriver ^^’) j’ai été immédiatement attirée par cette sublime couverture ! Fascinée par les légendes, j’ai succombé au résumé. La bête du Gévaudan intrigue et ce livre me donnait vraiment envie.

Malheureusement je me suis sûrement trop emballée car je suis sortie quelque peu déçue de ma lecture.

Les personnages m’ont été clairement antipathiques du début à la fin ! J’ai essayé mais rien à faire je ne les aime pas ! Aucun d’entre eux !

L’histoire… Le début s’est vraiment éternisé. Des histoires, de cœur… Enfin plutôt d’autres choses mais peu importe ça commence par la même lettre, des relations entre les personnages complètement inintéressantes, des descriptions longues, des dialogues soporifiques.

Je précise que je n’ai rien contre les histoires de c** mais pour un thriller un brin fantastique, il y en avait un peu trop pour moi et si ça gonfle le livre de quelques pages, ça me gonfle aussi.

J’ai peu aimé l’histoire, les seuls passages qui m’ont intéressé ont été ceux où l’on parlait de la bête (bien entendu). L’auteur à l’air de bien maîtriser son sujet et c’est vraiment bien. Seul bémol, c’est le rapport à la sexualité qu’il a donné à la bête. J’ai trouvé ça étrange et un peu inapproprié.

On a un rapport à la magie qui donne un aspect un peu mystique à l’histoire, ça aussi c’est bien et c’est un + pour l’histoire. L’approche scientifique m’a semblé maîtriser mais bon je ne m’y connais pas suffisamment pour le savoir vraiment !

Pour ce qui est du style d’écriture, il est riche ! Pas de répétition, pas de phrases étranges ou avec peu de sens. Même si certaines descriptions me semblaient longues elles étaient très bien écrites. 

Conclusion :

Je n’ai pas aimé le livre. Trop d’éléments qui ne correspondent pas à ce que j’aime mais cet avis est clairement subjectif. En revanche les sujets semblent maîtrisés et le style d’écriture est bon !

Note : 6/10

*Cet avis n’engage que moi et je conseille à chacun de se faire sa propre idée.

 

Où l’acheter ?

Sur Amazon (lien affilié)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réseaux littéraires

 

Badge Lecteur professionnel