Un menu pour l’enfer, SP

« Un vent de déprime flottait dans les bureaux de la Sûreté. Même les tempéraments les plus vifs ressentaient cette lassitude générale qui, paradoxalement, rendait l’atmosphère éléctrique. »

Titre : Un menu pour l’enfer

Auteur : Marc Magro

Genre : Thriller

Éditeur : DeBorée

Nombre de pages : 487 pages

Date de sortie :18 Avril 2019

Présentation de l’éditeur/Résumé : 13h. Une explosion pulvérise un prestigieux palace de Monaco. Accident, sabotage. attentat ? Le bilan est terrible. Parmi les victimes, les plus hautes instances sud-américaines réunies pour un colloque sur le réchauffement climatique. Le matin même, Alain Viard, chef étoilé dans les cuisines du palace passe un étrange coup de fil à son ex-femme. Quelques heures plus tard, il convoque son meilleur apprenti et lui confie un secret lourd de conséquences avant de disparaître. A l’autre bout du monde, entre la Bolivie et le Pérou, l’ethnobotaniste Yvan Delorme entreprend un voyage initiatique avec un chaman. Mondialement connu pour ses thérapies originales, il pourrait bien être une pièce manquante du puzzle. C’est ce que devra découvrir le commissaire Valandrin et son équipe haute en couleur. Entre gastronomie, chamanisme, finance et crime organisé, ils découvriront que mensonges et manipulations ne se servent jamais tièdes.

Mon avis :

Tout d’abord, je remercie les éditions DeBorée pour l’envoi de ce livre.

Ce livre est un thriller racontant l’enquête sur une explosion survenue  dans le prestigieux palace de Alain Viard à Monaco.

L’enquête en question m’a intéressée cependant j’aurais aimé que soit mentionné le second genre du livre à savoir Erotique. Sachant que je ne lis plus de livres de ce type, j’ai été surprise de voir que plus de la moitié du livre est doté de scènes érotiques (soft d’accord, mais ce n’est clairement pas de la romance non plus.). J’ai eu l’impression que ces scènes n’ont servi qu’à gonfler le livre en pages supplémentaires. Avec une centaine de pages en moins il n’aurait pas été mauvais. Je l’aurais même sûrement plus apprécié. Tout ça pour dire que finalement pour une enquête qui a éveillé ma curiosité, je ne me suis sentie dans l’histoire que vers les 300 pages, quand se dénoue enfin quelques éléments.

Les personnages… Autant vous dire que je n’en pas aimé beaucoup. Jérémy est le seul que j’ai vraiment apprécié dans l’histoire et dont l’intrigue secondaire m’a intéressée. Le deuxième (et dernier) c’est Alain Viard et pourtant on ne le voit qu’à peine au début. C’est peut-être pour ça d’ailleurs ^^

J’ai parfois trouvé des discussions et réactions de personnages plutôt étranges, voire incohérentes mais dans l’ensemble tout allait.

Si l’on excepte ces détails, les descriptions étaient parfaitement bien écrites, l’auteur a fait son travail pour créer une enquête réaliste au possible avec une quantité d’informations très impressionantes (je n’ai pas pu tout retenir désolée ^^).

Conclusion : J’ai eu des difficultés à le lire pour des raisons qui me sont propres, et quelques dialogues et réactions de personnages m’ont pertubée cepandant l’écriture est de qualité et un vrai travail à été apporté pour fournir une enquêté passionante et réaliste.

Note : 7/10

Où l’acheter ?

Post Your Comment Here

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *