Les bannis et les proscrits, Tome 1

« Tout d’abord sachez que l’auteur est un menteur. Assimilez bien ce fait avant de poursuivre votre lecture. Gardez-le sans cesse à l’esprit tandis que vous parcourez cette traduction. L’auteur tentera de confondre votre raison, d’obscurcir votre jugement. Méfiez-vous des nombreux pièges qu’il vous a tendu »

Titre : Les bannis et les proscrits, Le feu de la Sor’cière

Auteur : James Clemens

Genre : Fantasy

Éditeur : Milady

Nombre de pages : 535 pages

Date de sortie : 6 novembre 2008

Présentation de l’éditeur :

Par une nuit fatale à Alasea, pays ravagé par une malédiction, trois mages accomplissent un ultime sacrifice dans l’espoir, de préserver le bien. Cinq cents ans jour pour jour après cette nuit funeste, une jeune fille hérite d’un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu’elle puisse en saisir les implications, le Seigneur Noir lance ses hordes des ténèbres pour s’emparer de la magie embryonnaire qu’elle détient.

Dans sa fuite, Elena est précipitée vers une issue terrible… mais aussi vers la compagnie d’alliés inattendus, avec lesquels elle va tenter de combattre les forces maléfiques et de secourir un empire autrefois glorieux.

Résumé : //

Mon avis :

Le feu de la Sor’cière est un livre que j’ai lu quand j’avais 14 ou 15 ans. Depuis, je n’ai fait qu’une seule relecture il y plus d’un an et la critique peut donc en être affectée !

L’histoire nous parle d’Elena, une jeune fille qui découvre qu’elle est une Sor’cière. Jusque là, rien de bien nouveau. La découverte de sa véritable nature est le commun de nombreux livres de l’imaginaire. Ajoutons à cela la traditionnelle prophétie et nous obtenons un héroïc fantasy classique. (Ce qui est loin d’être un défaut à mes yeux, je préfère le préciser)

Malgré sa trame classique, c’est une livre avec beaucoup de qualités.

En commençant par le style de l’auteur ( du traducteur aussi bien entendu ). Les phrases sont belles, les lieux et les personnages bien décrits, tout en laissant l’imagination y apporter notre touche personnelle. On s’y croirait.

Les personnages sont nombreux mais aucun ne prend le pas sur l’autre et ça c’est chouette. Et plutôt rare d’ailleurs.

L’histoire ne se presse pas mais il y a suffisamment d’événements pour que l’on ne s’ennuie pas.

Pour les bémols, une chose m’a semblé importante. C’est  l’aspect horrifique. Aspect auquel je ne m’attendais absolument pas et qui m’a plutôt surprise. Des événements du livre m’ont vraiment traumatisée lors de ma première lecture et je déconseille clairement cette lecture pour les plus jeunes.

Autre défaut, il y a beaucoup d’informations importantes qu’il faut retenir pour bien comprendre l’histoire. Si pour les personnes qui ont une bonne mémoire ce n’est pas un problème, pour moi (mémoire trop sélective) ça a été un peu plus difficile ! ^^

Conclusion : Pas de coup de cœur mais je l’ai beaucoup aimé. Un bon livre, très classique en ce qui concerne la fantasy mais qui mérite d’être au moins découvert.

Note : 9/10

 

 

Où l’acheter ? 

Sur Amazon (lien affilié)

1 Comment

Florence

Je l’ai lu il y a un petit moment et je n’ai pas accroché du tout v__v malgré toutes les bonnes critiques. Il en faut pour tout le monde, mais c’est toujours étrange pour moi de ne pas aimer un roman si “adoré”

Reply

Post Your Comment Here

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *