Cain, SP

“Lisa nota que ses jambes ne tremblèrent pas et restèrent stables, comme elle l’avait précisé à son patron : il était prêt. Un peu plus tôt que la moyenne, mais cela n’avait rien de surprenant pour un surdoué.”

 

Titre : Caïn

Auteur : Dario Alcide

Genre : Dystopie

Éditeur : Autoédition

Nombre de pages : 184 pages

Date de sortie : 22 Novembre 2018

Présentation de l’éditeur : //

Résumé : Le centre 27-A abrite en permanence une dizaine d’enfants. Les règles y sont simples et permettent aux pensionnaires de s’épanouir malgré leurs handicaps. Tous profitent de leur séjour, sans poser de questions et dans une relative tranquillité, grâce à la bienveillance des animateurs.
Pourtant, l’arrivée d’un nouvel enfant, Caïn, va bien vite perturber la routine de l’établissement. Malgré son jeune âge, le garçon veut apprendre à lire et pose bien plus de questions que tous ses prédécesseurs réunis. Pourquoi tous les autres enfants sont-ils malades et pas lui ? Pourquoi aucun d’eux n’a de souvenirs de leur vie avant leur arrivée dans le centre ? Les animateurs sont-ils vraiment gentils ? Qu’est-ce que ce centre exactement ?
À mesure que son enquête avance, une certitude s’impose à l’esprit du jeune garçon : il va devoir fuir le centre…

Mon avis :

L’histoire nous parle de Caïn, un jeune garçon qui vit dans un centre, entre Hôpital pour enfant et centre aéré. Il est doté d’une grande intelligence, et sa curiosité va l’amener à découvrir l’effroyable secret de sa présence et de celles de tous ses camarades au centre.

L’histoire est douce et adorable sur les débuts. Caïn est un petit garçon qui est heureux de pouvoir enfin sortir de l’infirmerie et qui va rencontrer ses nouveaux camarades du centre. Les personnages se mettent en place, Caïn rencontre tout le monde, il commence une vie toute nouvelle qui malgré son appréhension se passe bien. L’avancement est assez lent mais bien mené.

Les différents personnages ne m’ont pas plus intéressée que ça. Certains m’ont mise en colère (avec une pointe de tristesse) mais je n’ai pas réussi à m’attacher. Je ne ressentais pas leur peur, leur tristesse, je suivais leur aventure mais sans plus, ce qui leur arrivait me laissait assez indifférente.

Ce qui m’a accroché à ce livre ce n’est donc pas les personnages mais l’univers dystopique et l’histoire ( totalement le genre d’histoire que j’apprécie) . Ce futur que nous ne connaissons pas est assez intéressant et j’aurais adoré qu’ils soit plus exploré. Quant à l’histoire, j’ai retrouvé un petit aspect de “The Island” (Film que j’avais réellement adoré) accompagné d’une plume qui dévoile ses secrets lentement mais sûrement. Au compte goutte comme j’aime le dire.

Le point de vue n’est pas toujours celui de Caïn ce qui permet au lecteur de savoir ce que l’enfant ne sait pas et surtout que l’on aimerait lui dire. J’ai eu un peu de mal avec quelques scènes qui se déroulent assez rapidement, sûrement pour renforcer l’action, mais qui auraient pu être développées. Le dénouement final… Comment dire que je ne m’y attendais pas et que je ne suis pas forcément fan.. En revanche pour la fin en elle même il va falloir me dire si une suite est prévue parce que là… Moi j’en veux une ! Nous laisser comme ça ^^ C’est typiquement un truc d’auteur !

Conclusion : C’est un livre assez intéressant, original et bien mené à part pour les personnages mais ça ce n’est que mon avis, bien sûr. Il n’empêche que j’ai passé de bons moments en le lisant et que je le recommande vivement !

 

Note : 8/10

 

Où l’acheter ?

Post Your Comment Here

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *