Le fruit de ma colère (SP)

« Vous apprendrez, messieurs, que lorsque l’on est une femme et que l’on veut apparaître comme telle, il y a deux solutions : soit on accepte les remontrances graveleuses et parfois les mains aux fesses d’une certaine catégorie d’hommes n’ayant pas encore été touchée par le gène de l’homo sapiens, soit on décide de leur tenir tête et il est préférable dans ce cas-là d’être prête à affronter les mauvaises situations. Entre deux séances de judo, je me détends dans un club de tir. »

Titre : Le fruit de ma colère

Auteur : Mehdy Brunet

Genre : Thriller

Éditeur : Taurnada éditions

Nombre de pages : 224 pages

Date de sortie :15 Mars 2018

Présentation de l’éditeur : Le jour où Ackerman vient demander de l’aide à Josey Kowalsky, le compte à rebours a déjà commencé. Il faut faire vite, agir rapidement. Josey n’hésite pas un seul instant à venir au secours de cet homme qui, par le passé, a su le comprendre. Ensemble, ils vont découvrir que la colère et la vengeance peuvent prendre bien des visages. Et s’il était déjà trop tard ?

Résumé ://

Mon avis :

Pour commencer, je précise que les thrillers et moi c’est pas l’amour fou, d’autant plus quand ce sont des thrillers psychologiques et qu’ils sont assez violents, cependant je ne l’ai pas détesté au contraire, sans le porter dans le cœur, j’ai apprécié ma lecture.

“Le fruit de ma colère” fait suite à “Sans raison” qui nous racontait l’histoire de Kowalsky. -Pour ceux n’ayant pas eu l’occasion de lire le premier mais qui commencent le second, aucun problème. Je suis dans le même cas, je n’ai pas encore lu “Sans raison” mais je n’ai rencontré aucun soucis pour comprendre le lien qui unit les personnages.-

 

L’histoire est très sombre, on passe sous plusieurs points de vue. Celui de Ackerman, qui s’inquiète pour son frère et enquête sur sa disparition, celui de Kowalsky, qui vient en aide à un “ami”, et celui du frère de Ackerman, Eric qui, lui, est dans une situation plutôt terrifiante.

Le personnage de Kowalsky m’a beaucoup touché lors des quelques moments où nous avons des précisions sur son passé, j’en ai même eu les larmes aux yeux.

Ackerman lui sait que son frère a besoin de lui, il ne lâche rien et veut le retrouver à n’importe quel prix. C’est pour moi un personnage formidable et plein d’humanité.

La relation entre les deux personnages est touchante.

Eric est .. Courageux .. Ou stupide ? Je ne sais pas trop quoi penser de lui en fait .. parce que les provocations quand on risque de mourir ce n’est pas hyper intelligent ^^

Comme je l’ai dit au début, la violence d’un thriller ce n’est pas pour moi, donc je m’excuse mais certains passages “trop” bien décrits ont été sautés lors de ma lecture. ( Au moins cela prouve que l’auteur n’a pas lésiné sur le réalisme de ses descriptions. ^^ )

Les informations nous sont données au compte-gouttes, le suspense est bien réussi. Les révélations -autant celle de la trame principale que les autres- sont poignantes, voire déchirantes. C’est un livre qui nous parle d’un sujet grave et d’actualité. On y voit l’aspect sombre de personnes blessées, humiliées et désireuses de vengeance. On voit ce que peut devenir quelqu’un dont on a détruit la dignité, la vie, l’humanité.

Conclusion :  C’est un récit cruel et bouleversant mais passionnant. Le passé douloureux des personnages est dur à lire par moments, c’est un livre un peu trop violent pour moi mais qui est particulièrement bien écrit. Malgré mon manque d’entrain pour ce type de livre, je ne suis absolument pas déçue de l’avoir lu et le recommande aux amateurs du genre.

Note : 9/10

 

Où l’acheter ?

Sur la boutique officielle de Taurnada Editions (Version papier)

Sur amazon : Le Fruit de ma colère (Version numérique)

1 Comment

Bilan de l'été #2018

[…] Le lien […]

Reply

Post Your Comment Here

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *